Rechercher dans ce blog

jeudi 26 mars 2015

Activités concrètes et faciles autour de l'image de presse

Observer - Décrire - Interpréter pour Légender 
(liens vers fiches activités et photos tout en bas de l'article)

J’ai testé cette nouvelle animation, ce matin, dans la classe de CE2/CM2 de l’école des Glacières à Boulogne Billancourt aidée de l’enseignante Fabienne Balez.
Le Contexte :
Informations transmises par l’enseignante :
Je suis enseignante d'une classe de 25 élèves de CE2-CM2, à l'école des Glacières ( Boulogne-Billancourt).  J'ai inscrit ma classe à la semaine de la presse pour la première fois et c'est aussi la première fois que j'utilise la maquette du journal Madmagz. Jusqu'à présent, nous avons observé différentes maquettes de journaux, magazines; posé des questions à une journaliste, commencé à réfléchir sur les rubriques à proposer. Nous avons un ordinateur en fond de classe, un Ipad personnel que j'apporte régulièrement et nous utilisons le vidéoprojecteur d'une collègue quand sa classe est en sport ».

Ce que j’ai constaté en arrivant :
Classe de 25 élèves de CE2/CM2, une salle de classe installée en deux par deux, face au tableau, peu d’espaces pour circuler, pas d’espace central libre pour animation coopérative. Et, autre obstacle, difficulté pour installer la salle en îlots car les chaises sont indissociables du bureau (ensemble de double tables-chaises attachées) donc meubles lourds, difficile de les tourner dans cette salle accueillant 25 élèves, un espace presse, bibliothèque et le bureau de l’enseignante (au fond).
Mais rien ne résiste à la volonté de faire travailler les élèves en groupes !

Entrons dans l’animation :
Le travail en groupes va nécessiter de la part des élèves un respect des uns et des autres, de l’écoute, de modérer le niveau sonore pour que chaque groupe puisse travailler sans être gêné par le groupe voisin.
Il est important donc de transmettre ces règles dès le début de l’animation et d’instaurer un climat propice au travail de groupe. Je n’aime pas dresser un catalogue de « il faut ceci, il ne faut pas cela… » Donc, je commence par une animation qui va me permettre de glisser ces règles à bon escient.

Animation présentation
Debout, en cercle (comme on a pu, c’est-à-dire autour de la colonne de tables centrales), on se présente : « bonjour je m’appelle, je suis en classe de ou élève de… » et je leur demande d’ajouter une phrase « comment je me sens aujourd’hui ? ».
Je démarre donc pour montrer concrètement ce que j’attends puis la parole circule (soit dans le sens des aiguilles d’une montre, soit on peut se munir d’un ballon en mousse et le lancer à une personne qui va se présenter et le lancer à une autre etc.).
Ça ne rate jamais ! Au bout du 3ème élève : « bonjour je m’appelle xxxxx, je suis élève de CM2 et… j’ai mal au ventre ». Les rires fusent. Je laisse quelques secondes les rires et j’interviens :
« Alors les petits amis, le travail que nous allons faire ensemble va nécessiter de se respecter les uns les autres. Ici, on s’écoute et on se respecte, on ne se moque pas des uns des autres. Au contraire, on va avoir besoin des idées de chacun, de l’aide des uns et des autres…. Alors pas de moqueries. En plus, ici on n’a le droit de se tromper, d’abord parce que vous êtes là pour apprendre et que si vous saviez tout très bien vous n’auriez pas besoin de venir à l’école et parce que l’on apprend beaucoup des erreurs des uns et des autres, cela nous sert à progresser ».
Le tour de piste à 25 élèves dure un certain temps et l’occasion se présente au moins deux fois de rappeler « s’il vous plaît, on s’écoute » Et souvent j’use de mon statut d’intervenante extérieure : «  l’une des qualités d’un journaliste, c’est de savoir écouter. Pour rédiger mes articles, j’ai besoin de bien écouter la personne à qui je pose des questions, la personne qui parle dans une conférence, à la télévision…. ».
J’adopte, de plus, une attitude corporelle à l’image de mon discours : regarder l’élève, l’écouter et lui montrer que je l’écoute en me penchant vers lui, en approuvant de la tête , en lui souriant… Le corps parle autant que les mots.

Le climat est maintenant propice, démarrons.
 Voilà compte-tenu du contexte, l’animation que je leur ai proposée avec l’aide enthousiaste de Fabienne, leur enseignante (qui a accompagné, explicité, encouragé… grand merci à elle).





PDF de l'animation complète : élémentaire-collège-lycée 


mercredi 25 mars 2015

Activité autour de l'affiche de la 26ème Semaine de la presse et des Médias à l'Ecole

« La liberté d’expression, ça s’apprend » avec la SPME2015


Après les attentats commis en ce début d’année, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, sur proposition du Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi-Réseau Canopé), a décidé de modifier le thème de cette nouvelle édition de la Semaine de la presse et des médias dans l’école® pour « La liberté d’expression, ça s’apprend ».
L'affiche choisie pour illustrer ce thème de l'édition 2015 est riche de sens... mais sans la légende ont ne comprend pas forcément.
Un travail d’analyse, de décryptage avec les élèves est tout à fait intéressant pour :
·         Comprendre l’importance de la légende
Mais aussi, à partir de la légende, pour impulser des débats autour :
·         du besoin essentiel de communiquer des humains,
·         et donc de l’importance de la communication
·         et donc de La liberté d’expression (ne va pas de soit dans tous les pays)
·         et donc des Droits de l’Homme etc.

1er temps : description de l’Affiche sans la légende.
Téléchargez cette affiche format A3+ sans la légende

Sur cette affiche nous apercevons des hommes qui tendent vers le ciel des points lumineux. Ils sont sur une plage.
Plusieurs hypothèses peuvent être émises sur
·         Qui sont ces hommes ? (s’aider de leur apparence, tenue vestimentaire…
·         Que font-ils sur cette plage ?
·         Que tiennent-ils dans les mains ?
·         Que tendent-ils donc vers le ciel ?
Une observation de plus en plus fine de l’image nous permet de constater que ces points lumineux sont, en fait, des téléphones portables (on peut apporter cette information au bout de quelques temps pour faire évoluer l’échange et permettre l’émission de nouvelles hypothèses).

2ème temps : travail avec la légende




Cette légende nous indique :
« République de Djibouti, Février 2013. Des migrants sur une plage de Djibouti tentent de capter le réseau téléphonique de la Somalie voisine pour appeler leurs proches.
Djibouti est une étape de transit pour des migrants venant de Somalie, d’Ethiopie ou d’Erythrée à la recherche d’une vie meilleure en Europe ou au Moyen Orient. »
©AgenceVII – John Stanmeyer/world press photo of the year 2013.


C'est l'analyse de cette légende et les interrogations qu'elle provoque qui vont impulser de riches échanges.

En savoir plus :

mardi 24 mars 2015

Dessin de presse et liberté d'expression : activités et ressources

"Les dessins de presse nous font rire. Sans eux notre vie serait bien triste.
Mais c'est aussi une chose sérieuse : ils ont le pouvoir d'informer mais aussi d'offenser"
Kofi Annan 
Parce que les événements de janvier nous ont fait mesurer l'importance des dessins de presse et conduit à réfléchir sur la liberté d'expression, travailler sur cette thématique prend toute sa place dans l'éducation aux médias.
Voici un dossier pédagogique riche et pratique, réalisé à partir d'une exposition qui s'était déroulée à Rennes du 29 juin 2010 au 9 janvier 2011 par le service culturel des Champs Libres de Rennes.


Télécharger le dossier en entier

Téléchargez :

Petit Historique du dessin de presse
Lexique du dessin de presse
Activité avec sa classe (élémentaire)
Activité avec sa classe (secondaire)
Interview de Plantu
Ressources : biblio et sites.

vendredi 20 mars 2015

Une photo + bonne légende = mieux qu'un article long !

Comment rédiger une légende 

Parfois une bonne photo informe mieux qu'un long article, à condition évidemment qu'elle soit accompagnée d'une légende suffisamment informative.

La rédaction de la légende suit les mêmes règles qu'une brève ou une dépêche : elle doit répondre aux questions essentielles : Qui ? Où ? Quand ? Quoi ? Pourquoi ?
Voici une grille de rédaction avec des exemples pour t'aider et t'entraîner ! 


Voir aussi cette séquences sur l'image !

vendredi 13 mars 2015

Journée Marathon presse du 26 mars 2015

La Journée Marathon presse organisée, depuis 2012, par le Canopé de Nice a eu lieu cette année : 
le Jeudi 26 mars 2015 
Voir toutes les publications des élèves


Dans les établissements, les élèves réalisent une série de reportages en fonction de contraintes précises dévoilées au fur et à mesure de la journée.
  • Dans les locaux de l'Atelier Canopé, des équipes de lycéens et leurs enseignants supervisent le travail réalisé en établissement.
Témoignage des 3ème 7 du Collège wallon qui ont participé l'année dernière  
Article rédigé par les élèves de 3e7, sous la responsabilité de Caroline Soubic, professeure-documentaliste au collège Wallon, La Seyne-sur-Mer (83)

Programme de la journée :